Fédération Européenne des Cités Napoléonienne

Gehe zu Navigation | Content | Language

Le texte fondateur

La Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes est une association de droit français (loi 1901) et rassemble des villes européennes dont l'histoire a été marquée par l'influence napoléonienne. Elle développe, généralement, ses activités autour des trois orientations suivantes:
  • favoriser les échanges sur l'histoire napoléonienne avec l'organisation de rencontres, de colloques, de publications en relation avec les universités, les institutions culturelles et les associations d'histoire,
  • promouvoir et soutenir les actions de conservation et de restauration du patrimoine de l'époque napoléonienne (objets, œuvres d'art, mobilier, monuments, sites ...).
  • développer les actions d'animation et de valorisation du patrimoine à travers la réalisation d'expositions, de manifestations artistiques, de circuits de découvertes notamment dans le cadre des échanges touristiques, scolaires ou universitaires.

La Fédération est issue de la volonté des municipalités de replacer leur patrimoine historique napoléonien dans sa dimension européenne. La lecture croisée de pages particulièrement importantes et contrastées de l'histoire des pays d'Europe se veut une contribution majeure à la culture commune des peuples européens.

Il s'agit d'un héritage d'une valeur capitale qui a intéressé et intéresse toujours la grande majorité des pays européens. A ce titre, il est indispensable que ce patrimoine occupe enfin la place qu'il mérite dans le cadre d'une lecture historique mais aussi par son influence sur le contexte géopolitique contemporain et notamment dans l'évolution de « l'idée européenne ».


L'action de la Fédération s'articule autour de trois axes principaux:

  1. La conservation, le partage, la mise en valeur et la sauvegarde de l'héritage culturel commun d'importance européenne lié au mythe napoléonien et à l'influence de la période napoléonienne sur l'Europe contemporaine.
  2. La sensibilisation du public, la mise en valeur de la diversité culturelle ainsi que la promotion de la connaissance mutuelle de l'histoire, des racines et des valeurs culturelles communes aux peuples de l'Europe et de leur héritage culturel commun.
  3. Le développement de la recherche, enseignement et la diffusion des connaissances.