bicentenaire 2021

Le comité scientifique

163608035_2793583414290078_6096662614331552009_n

Jacques-Olivier BOUDON est un historien spécialiste de la Révolution française, du Premier Empire et de l'histoire religieuse contemporaine et le président du comité scientifique de la Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes. Ancien élève de l'École normale supérieure et docteur en histoire de l'université Paris-Sorbonne, il a été maître de conférences à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et à l'Université de Paris Sorbonne (1992-1998), puis professeur à l'Université de Rouen (1998-2003). Depuis 2003, il est professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Paris Sorbonne, où il est membre de son conseil scientifique. Il est également président de l'Institut Napoléon et directeur de publication de la Revue de l'Institut Napoléon. 

Parmi ses publications, on compte :
« Les quatre sergents de La Rochelle », Armand Colin, 2021
« Napoléon et la dernière campagne », Armand Colin, 2015
« La France et l’Europe de Napoléon », Armand Colin, 2006

JOSIP_BELAMARIC

Joško BELAMARIĆ dirige l'Institut d'Histoire de l'art de Split et est professeur au département d'histoire de l'art de l'Université de Split. Entre 1991 et 2009, il a été directeur du Bureau régional pour la protection des monuments. Il a publié des livres, études et articles sur l'histoire urbaine de l'art, l'architecture et l'urbanisme de la Dalmatie du début de l'époque moderne. Il a dirigé plusieurs travaux de conservation en Dalmatie et a organisé un certain nombre d’expositions. Il a dirigé des travaux de conservation en Dalmatie, en occupant les fonctions de président de l'Association Croate des Conservateurs et de secrétaire du Comité national de l'ICOMOS. En tant qu'éditeur de l'exposition Tesori della Croazia, organisée à Venise en 2001, avec une équipe d'associés, il a remporté le prix national le plus prestigieux, le prix Vicko Andrić pour l'entreprise de conservation de l'année. Il a été le Chef de l'équipe qui a réalisé la restauration de la chapelle Renaissance du Bienheureux Jean dans la cathédrale de Trogir, remportant le prix Europa Nostra en 2003.   

Parmi ses publications, on compte :
« Studies in Medieval and Renaissance Art History in the Adriatic ». Vol II. Split, 2012.
« Stone of the Eastern Adriatic ». Split, 2017.
« Sphinx on the Peristyle of  Diocletian's Palace ». Zagreb, 2017.
« La Route de Marmont sur la montagne de Biokovo au-dessus de Brela ». Split, 2019.

MARIA_GRAVAIR_BARBAS

Maria GRAVARI-BARBAS est vice-provost aux relations internationales de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, diplômée en architecture et urbanisme (Université d'Athènes, 1985) et Docteur en géographie et en aménagement (Université Paris 4 -Sorbonne, 1991). Elle a été membre du programme urbain de l'Université Johns Hopkins, à Baltimore, aux États-Unis (1990). Elle est Directrice de l'EIREST, une équipe de recherche multidisciplinaire dédiée aux études sur le tourisme, avec un accent particulier sur le patrimoine culturel, le développement et les évolutions du tourisme urbain. De 2008 à 2017, elle a été Directrice de l'Institut de Recherches et d'Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) de l'Université Paris 1 - Sorbonne. Elle est directrice de la Chaire UNESCO « Tourisme, Culture, Développement » de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et coordinatrice du réseau UNITWIN du même nom, qui regroupe plus de 25 universités de haut niveau dans le monde entier. Elle est professeur invitée dans différentes universités en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique latine. Elle est l'auteur de plusieurs livres et articles sur le tourisme, la culture et le patrimoine.

LUIGI_MASCILLI_MIGLIORINI

Luigi MASCILLI MIGLIORINI est l'un des plus importants universitaires à avoir étudié l'époque napoléonienne et l'époque de la Restauration en Europe. Professeur d'histoire moderne à l'Université Orientale de Naples, il est également membre de l'Accademia dei Lincei. Il est Directeur de la Revue Italienne d'Études Napoléoniennes, collaborateur de la rubrique culturelle de journaux tels que La Nazione et Il Sole 24 Ore, co-directeur de la Rivista storica italiana et collaborateur de l'Histoire de l'Italie (Storia dell'Italia) dirigée par Giuseppe Galasso. Il est également l'un des membres fondateurs du comité scientifique de l'Observatoire Euro-méditerranéen et de la Mer Noire (municipalité de Naples), président du CIREM (Centre d'initiative et de recherche euro-méditerranéenne) et membre du comité scientifique de la Fondation Francesco Saverio Nitti. En 2015, il a reçu les titres de Commandeur de l'Ordre des Palmes Académiques et de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République française.

Parmi ses publications, on compte :
« Metternich ». Salerno, 2014.
« Napoleone ». Salerno, 2015.
« Le verità dei vinti. Quattro storie mediterranee ». Salerno, 2017.
« 500 giorni. Napoleone dall'Elba a Sant'Elena ». Laterza, 2019.

ROBERTO_RACE

Roberto RACE est conseiller en stratégie d'entreprise et en affaires publiques auprès de multinationales, et de petites et moyennes entreprises, travaillant avec des PDG et des membres de conseils d'administration. Il joue également le rôle de conseiller principal pour les relations institutionnelles à la Borsa Italiana et à ELITE (London Stock Exchange Group) et pour la communication chez Deloitte Italia. En 2015, il a fondé The Ghost Team, considéré comme le premier réseau international pour les hommes d'affaires, les entrepreneurs, les gestionnaires, les diplomates, les militaires, les politiciens et les personnalités publiques. En outre, il est engagé dans des activités culturelles et sociales. Il dirige et promeut un certain nombre de fondations de réflexion et d'organisations caritatives. Depuis 2018, il est membre du B20, le dialogue officiel du G20 avec le monde des affaires. Son livre Napoleon the Communicator a été publié en italien et en anglais. Dans son livre Race, il met en lumière la capacité inégalée de Napoléon à mobiliser l'opinion publique, à agir sur elle et à obtenir un maximum de résultats.

MICHEL_THOMAS_PENETTE

Michel THOMAS-PENETTE est biologiste de formation et ancien directeur de l'Institut européen des itinéraires culturels (Luxembourg) depuis sa création en 1997 jusqu'en 2011. Il s'est toujours intéressé à la création artistique et à l'écriture, et il a réuni les deux dans une même passion, en mettant en œuvre le programme des itinéraires culturels, lancé par le Conseil de l'Europe en 1987. Il a été délégué général de l'Association européenne des villes thermales historiques, de 2012 à 2015, et expert pour l'initiative du label du patrimoine européen de la Commission européenne, de 2012 à 2015. Les Itinéraires européens comprennent des thèmes majeurs de la coopération européenne dans les domaines artistiques, scientifiques et techniques. Michel Thomas-Penette s’est particulièrement intéressé aux thématiques suivantes, qui sont des clés de lecture de la complexité de l'Europe d'aujourd'hui : la route de la soie, les parcs et jardins, les villes thermales historiques, l'architecture romane et la route du livre.

Parmi ses publications, on compte :
« Les Itinéraires culturels du Conseil de l'Europe ». Actes Sud. 1998.
« Leçons de Jardins à travers l'Europe ». Alternatives. 1999.
Co-auteur avec Eleonora Berti. « Alla scoperta delle radici europee. I 29 Itinerari del Consiglio d'Europa ». Touring Club italien. 2011.

fr_FR
Retour haut de page