Fédération Européenne des Cités Napoléonienne

Gehe zu Navigation | Content | Language

Iéna - Ville de Lumière

Iéna: vue du JenTower
Iéna: vue du JenTower


Iéna - ville d'histoire et de progrès - est marquée par un riche passé et offre au visiteur une multitude de facettes.

L'empreinte de personnalités célèbres comme Goethe, Schiller, ou le cercle des romantiques marque le brillant passé de la ville. Monuments et musées dédiés à la bataille d'Iéna 1806, à Carl Zeiß, Ernst Abbe, Otto Schott, décrivent l'histoire de la ville et marquent aujourd'hui encore son présent. Son industrie du verre et de l'optique en font le centre scientifique et économique de la région de Thuringe. L'université (Friedrich Schiller) d'Iéna marque la vie étudiante de modernité, et procure une atmosphère jeune et dynamique à la ville.

Le programme culturel riche et varié produit par l'orchestre Philharmonique d'Iéna, la Maison du Théâtre, les divers musées, ou bien l'annuel festival de plein air "Kulturearena" (les arènes de la culture) ne représente qu'une partie de cette diversité culturelle.

Les attraits d'Iéna reposent non seulement sur son splendide paysage et sa situation privilégiée aux abords du fleuve "die Saale", mais également sur sa vieille ville pleine de charme, son atmosphère, et son histoire toute particulière.

Napoléon à Iéna

La Bataille de Iéna s’est déroulée le 14 octobre 1806. Elle s’est terminée par une victoire totale des français commandés par Napoléon contre les prussiens, lors de la campagne de Prusse et de Pologne.

"Le secret de la réconciliation est la mémoire" (Theodor Heuss)

Des milliers des victimes, une douleur incompréhensible pour la population civile, une victoire triomphale pour Napoléon : La bataille de Iéna et d'Auerstedt en 1806 entrait dans l'histoire allemande comme la plus grande défaite de la Prusse. Dans le même temps, cette bataille était le point de départ d'un mouvement réformateur qui rayonnait sur toute l'Allemagne et qui garde encore aujourd'hui son effet positif par ses éléments principaux. Malgré des évaluations différentes de la bataille, le champ de la bataille reste encore aujourd'hui un lieu de symbolisme, qui attire chaque année des nombreux visiteurs. La région entre Erfurt, Weimar, Apolda, Auerstedt, Naumburg, Eisenberg et Iéna présente des nombreux souvenirs visibles d'événements de l'époque napoléonienne : des monuments commémoratifs, des musées et des mémoriaux.

Le long de l'Itinéraire "Napoléon 1806" de Iéna à Auerstedt a été installé, en coopération régionale, un système de balisage qui montre la dimension historique et géographique de la bataille.

Table chronologique:

1789 : Début de la Révolution Française.

1792 au 1797 : 1ère guerre de la coalition – Autriche et Prusse succombent et cèdent leurs régions de la rive gauche du Rhin.

1799 au 1802 : 2ème guerre de la coalition menée par l'Autriche, l'Angleterre, la Russie et d'autres alliés contre la France. La Prusse reste neutre. Napoléon monte au pouvoir le 9 Novembre 1799 par un coup d'État et devient 1er Consul.

1804 : Le 2 décembre, Napoléon Bonaparte est couronné Empereur des Français à Paris.

1805 : 3ème guerre de coalition – Le 2 décembre, Napoléon bat l'armée russo-autrichienne lors de la bataille d'Austerlitz. L'Allemagne du Sud reste occupée par la France.

1806 : Formation du "Rheinbund" sous le protectorat de Napoléon, le saint Empire Romain Germanique disparait. Le 9 octobre, la Prusse déclare la guerre à Napoléon – la 4ème guerre de coalition commence. L'armée prusse-saxonne est battue lors de la bataille de Iéna et d'Auerstedt.

1807 : La paix de Tilsit achève provisoirement la guerre de Napoléon contre la Russie et la Prusse. La Prusse doit verser des sommes importantes et connait des pertes énormes de territoire.

1808 : Lors du congrès à Erfurt, Napoléon confirme à la ville d'Iéna un payement de dommages et intérêts de 300 000 Francs. Napoléon visite le champ de bataille à Iéna.

1813 : Napoléon est vaincu lors de la bataille des Nations à Leipzig et le "Rheinbund" est annulé.

1814 au 1815 : Le congrès de Vienne avec la participation de l'Angleterre, de la Prusse, de l'Autriche et de la Russie décide le réaménagement du territoire. Les territoires du rive gauche du Rhin redeviennent allemands.

Napoléon est vaincu lors de la bataille de Waterloo et est bannit sur l'île St Hélène.

Sur les traces de Napoléon

Iéna en 1806 – Capitale de la philosophie et de la poésie mais aussi lieu de désastre.

Visites guidées thématiques à Iéna

Durant les jours d'octobre 1806, la ville universitaire de Iéna (ville de poètes et penseurs) s'est transformée de façon inattendue en centre de décisions militaires. Les habitants furent partagés entre leur admiration pour Napoléon et la peur des pillages. Durant les jours de batailles, la ville ne fut pas préparée aux conséquences chaotiques de la guerre et fut ravagée par des incendies qui s'étendaient sans obstacles. Pendant que le tonnerre des canons raisonnait et que la bataille faisait rage jusque dans les maisons des citoyens, la ville se remplissait de milliers de blessés.

Emplacement: Centre ville - Durée: 2 Heures

Prix par groupe: 90 €

Visites guidées en Français ou Anglais: 25 € en supplément.

Museum 1806

07751 Jena-Cospeda, Jenaer Straße 12 www.jena1806.de

Présentation et explication de la préhistoire et du déroulement de la bataille d'Iéna et Auerstedt.

Ouverture : Du 01/04 au 30/11 du mercredi au dimanche: 10h00-13h00 / 14h00-17h00

Du 01/12 au 31/03 du mercredi au dimanche: 9h00-13h00/14h00-16h00

Adultes: 3,50 €, prix réduit : 2 € - Groupe de scolaires : 0,50 € par Personne

Visites guidées pour des groupes jusqu'à 25 personnes sur réservation, durée: 1h30 ; visite du champ de bataille sur demande.

Tourist Information Jena

Markt 16
07743 JENA

Fon: +49 (0)3641 49 80 50 ou 60
Fax: +49 (0)3641 49 80 55
tourist-info@jena.de
www.jena.de