Fédération Européenne des Cités Napoléonienne

Gehe zu Navigation | Content | Language

Rambouillet

Quelques pages d'histoire
Une charte de 768 fait apparaître le nom de Rumbelitum. Un autre acte de 1153 évoque celui de Ranbolitum et mentionne la présence d'un château, au contact duquel le bourg attenant se développe. Une église est déjà attestée en 1052-1053, et en juin 1230 des défrichements sont organisés dans le massif de la forêt d'Yveline.

Quelques pages d'histoire napoléonienne.
Après la Révolution, la famille Bonaparte investit le château de Rambouillet, affecté dès lors à l'utilisation personnelle de l'empereur.
Celui-ci demande à Famin de reconstruire l'hôtel du Gouvernement.

A la naissance de l'Aiglon en 1811, le nouvel ensemble prend le nom de pavillon du roi de Rome (l'appellation de palais du roi de Rome est plus tardive). La partie centrale, malheureusement détruite aux alentours de 1834, s'annonçait par un porche dorique avec frise d'attributs guerriers et médaillons aux noms d'Austerlitz, Marengo, Iéna.

A' la fin de l'Empire et après la prise de Paris Marie Luise et son fils Napoléon II resident à Rambouillet.

Ici, le 4 avril 1814, Napoléon I a abdiqué.

M. Gérard Larcher est le Maire de Rambouillet
et Président du Sénat.

Mairie de Rambouillet
Place de la Libération
78120 Rambouillet (FRANCE).
Tél. 01 34 57 34 57
http://www.rambouillet.fr/2008