Fédération Européenne des Cités Napoléonienne

Gehe zu Navigation | Content | Language

Calvi

Vue panoramique : Presqu’île de la Revellata avec vue sur Calvi

SEMPER FIDELIS


Terre d'accueil avant l'exil


Haute Ville de Calvi : Citadelle génoise du XIIIème siècleLa pureté de ses eaux et la richesse de son patrimoine architectural, présentent Calvi comme un grain de beauté dans l'île de beauté, lové au nord-ouest de la Corse.
Sa citadelle génoise du XIIIème siècle posée sur la Méditerranée fait face aux massifs enneigés qui reflètent leur ombre sur la mer. Les bateaux s'amarrent au pied d'une marine colorée, prolongée par une plage de 5 km et d'une pinède de 32 hectares, formant l'un des plus beaux golfes de la Corse.


Avec son ancien palais des gouverneurs génois, édifice majeur de la citadelle et désormais propriété de l'armée française, Calvi est aussi une terre de garnison et de tradition militaire avec l'Installation du 2ème régiment étranger des parachutistes depuis 1967.


3ème bâtiment sur la droite : le Palais des Evêques de Sagone aujourd’hui propriété de la famille Kerefoff qui a créé le célèbre piano bar Chez TAOSa notoriété internationale est intimement liée à d'éminents personnages ayant marqué l'histoire de notre planète comme le célèbre navigateur Christophe Colomb dont la haute ville revendique sa naissance.


Ce dernier rivalise avec le rayonnement universel de Napoléon Bonaparte dont le parrain Laurent Giubegga, avocat de Calvi, avait élu domicile dans la citadelle. La ville semper fidelis fut aussi la dernière escale de Corse où les Bonaparte, contraints de quitter Ajaccio, se sont réfugiés en juin 1793, avant leur exil.


Vue de Calvi en hiver avec en arrière-plan, le massif montagneux du MontegrossoLe nom d'Adolphe Landry, plusieurs fois ministre sous la 3ème République, sénateur et maire de Calvi, est aussi associé à celui de Napoléon notamment par son père Timothée Landry qui était républicain sous l'empire ; il est notamment l'auteur en 1867 de deux fascicules dont sa « lettre d'un électeur à son altesse le prince Charles Bonaparte candidat au Conseil Général du canton d'Ajaccio ...)


Entre Calvi et Galéria, sur la commune de Calenzana, les ruines d'un château dominent la Baie de Crovani. Ce château fut construit entre 1852 et 1854 par près de 300 hommes. Il fut la résidence du Prince Pierre Napoléon, le neveu de Napoléon Bonaparte, jusqu'en 1870. Quand celui-ci partait à la chasse il se rendait volontiers sur la presqu'ile de la Revelatta située au sud de Calvi en Direction de Porto.


le Site de notre dame de la Serra patronne de la cité, surplombant la baie de Calvi et sa citadellePionnière en matière de développement du tourisme en Corse, Calvi ouverte sur le monde, est la capitale économique de la Balagne et de ses 35 villages. Perchés entre mer montagne, ils offrent à cette micro région toute l'attractivité paysagère, patrimoniale et festive de l'île.


Mettre en scène et valoriser ces éléments du patrimoine historique dont Calvi et sa région sont les héritières, a conduit la cité à présenter sa candidature pour intégrer avec fierté le circuit distinctif de Destination Napoléon.

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL CALVI-BALAGNE

UFFIZIU DI U TURISIMU CALVI-BALAGNA

Etablissement classé en Catégorie I

Audrey FALCONETTI

Chargée de mission Patrimoine

tél +33 (0)4 95 65 16 67

Images de la ville de Calvi

Cathédrale Saint Jean-Baptiste située au cœur de la citadelle et  dont la dernière extension date du XVIIIème siècle
Monument aux morts de Calvi réalisé par le Sculpteur Fremiet en 1922
Gros plan de la citadelle (cf.2)
Palais Giubegga situé dans la citadelle , maison du nom du parrain de Napoléon Bonaparte
Notre dame de la Serra
Oratoire Saint Antoine Abbé du XVIème siècle et dont la confrérie du même nom date du XIVème siècle. L’édifice est situé dans la citadelle.
Presqu’île de la Revellata
Calvi en hiver
palais des évêques de Sagone
Chapelle de notre dame de la Serra du XVème siècle
Rue Clemenceau parallèle au quai Landry basse ville