Fédération Européenne des Cités Napoléonienne

Gehe zu Navigation | Content | Language

Toulon

ToulonAvec plus de 168 000 habitants, au cœur d'une agglomération de quelque 450 000 âmes, Toulon est à la fois la capitale du Var et le siège de la Préfecture maritime de la Méditerranée. Sa superbe rade, la plus belle d'Europe, en fait à la fois une ville touristique, dominée par les 580 m du Mont Faron, bordée par des kilomètres de plage et de sentier du littoral, et l'un des principaux ports militaires de France, port d'attache de la Force d'Action Navale. Riche d'un important patrimoine historique et culturel (centre ancien, Opéra, remparts Napoléon III, Tour Royale...), Toulon est aussi la ville du fameux club de rugby au muguet, le Rugby Club Toulonnais. Né à Toulon, comme Félix Mayol et Raimu, Gilbert Bécaud a chanté son célèbre marché provençal du Cours Lafayette.Ouverte sur la mer dans un environnement naturel exceptionnel, Toulon a bien des atouts à faire découvrir à ses visiteurs et qui la rendent si attachante. Ne dit-on pas « Qui s'éloigne de Toulon, s'éloigne de la raison ? »

 




Bonaparte à Toulon

La présence de Napoléon Bonaparte à Toulon est liée à deux évènements majeurs de notre Histoire. Le siège de 1793 et le départ de la campagne d'Egypte en 1798.

Le siège de 1793
Lors du siège de 1793 pour prendre Toulon aux Anglais, le capitaine Bonaparte commande l'artillerie. Il s'installe au château de Montauban à Ollioules où réside l'état major du général Carteaux et réussit à faire imposer ses vues pour reprendre Toulon aux armées coalisées anglaise, espagnole et piémontaise. Il entre dans la ville le 19 décembre. A l'issue victorieuse du siège, il est promu général de brigade. Son ascension fulgurante vient de commencer.


Le départ de la campagne d'Egypte en 1798
Nous sommes le 9 mai 1798. Le Général Bonaparte vient à Toulon pour prendre le commandement de l'armée d'Orient en partance pour la campagne d'Egypte.
Il est accompagné de Joséphine et tous deux s'installent à l'hôtel de l'Intendance (future préfecture maritime, aujourd'hui détruite). Il en repartira le 19, après 10 jours d'intense activité. Il visite ses troupes, qui découvrent avec enthousiasme leur général, il inspecte les préparatifs dans les moindres détails. Tout est prêt le 18 mai, il faut mettre cap à l'est, un Mistral se lève, favorable mais un peu fort. Le 19 mai, 170 navires de tous tonnages mettent les voiles pour l'Orient, emportant 20.000 hommes. Les Toulonnais, massés sur le rivage, les acclament. Sur les ponts, les musiques jouent le chant du départ.

Le Général Bonaparte fait de tendres adieux à sa femme et embarque le dernier. La tradition veut qu'il rejoigne le bord par les soins d'un batelier du port, pour être seul face à son destin.
Joséphine, conduite sur la plate-forme de la Tour Royale, assiste au départ de l'Armada : elle agite longtemps son écharpe à l'intention de son époux qui part à la conquête de l'Egypte.


Sites liés à ces pages de l'histoire de Toulon :
Si l'ancienne préfecture maritime ou la porte de France n'existent plus, hélas, plusieurs sites liés à ces pages de l'histoire de Toulon subsistent : les forts de la rade, - le fort Balaguier, le Fort Napoléon, la Tour Royale, - la porte d'Italie et l'Arsenal.

 

Site officiel de la ville de Toulon: www.toulon.com

Point Information Tourisme

334, avenue de la République
83000 Toulon

Tél. +33-(0)4 94 18 53 00
Fax. +33-(0)4 94 18 53 09

Site Internet de l'Office de tourisme