bicentenaire 2021

Sortie nationale du livre “La 10e Légion de Napoléon 1er” – Coudekerque-Branche, France

dedicace.jonckhere 1360x550 1

Mai/Juin 2021 – Coudekerque-Branche, France.

Sortie nationale du livre “La 10e Légion de Napoléon 1er, Le corps d’armée du Maréchal DAVOUT 1803-1813 . De Coudekerque-Branche, de Téteghem, d’Ostende à Moscou.” Auteurs Régis JONKHEERE, André LESAGE

Résumé quatrième de page: 2021, c’est l’année du bicentenaire de la mort de Napoléon 1er, Empereur des Français ; l’un des grands stratèges de l’histoire après Alexandre le Grand, Hannibal et Jules César.

Autour de son sarcophage dans la crypte des Invalides sont inscrites ses belles victoires : AUSTERLILZ 1805, JÉNA 1806, D’EYLAU 1807, WAGRAM 1809 et BORODINO 1812 mais sans le corps d’armée de DAVOUT l’épopée n’aurait pas été si éclatante !

L’histoire débute à l’été 1803. Le Premier Consul Bonaparte décide d’installer des garnisons le long des côtes françaises et belges. Sa stratégie : traverser la Manche à partir des ports de Boulogne, d’Ambleteuse et d’Etaples afin d’envahir l’Angleterre. Les côtes des Hauts de France abritent près de 100 000 hommes. Bonaparte confie le camp de Bruges à un jeune général de 33 ans qui a déjà une carrière militaire prestigieuse, Nicolas DAVOUT.

Cet été 1803, une berline à quatre chevaux se dirige sur la côte flamande, à son bord, le général en chef du camp de Bruges. Il a pour mission de constituer trois camps militaires de Gravelines à la frontière hollandaise.

L’entreprise prend des proportions gigantesques. DAVOUT forme trois camps militaires, deux sur Ostende, un sur les territoires de Coudekerque-Branche et Téteghem, qui abriteront les 30 000 hommes. Durant 22 mois, ces troupes sont formées au combat et à la discipline avec l’objectif de mettre le pied sur les iles britanniques ! Mais l’histoire en décidera autrement !

Face à la menace venue de l’Est, l’Empereur quitte avec ses troupes la côte d’Opale pour la Bavière pour faire face à l’armée Austro-russe. Le 2 décembre 1805, Napoléon remporte une victoire éclatante à Austerlitz, les artisans de ce succès : les soldats de DAVOUT. Au matin du 14 octobre 1806, Napoléon entame une bataille à Iéna avec des troupes supérieures en nombre tandis que DAVOUT et son 3e corps d’armée commencent un combat à d’Auerstaedt face à une armée plus forte en nombre de soldats que la sienne mais le succès est encore là ! En une journée, l’armée prussienne est détruite.

Le 26 octobre 1806, face à l’Empereur, le Maréchal DAVOUT dit « le 3e corps serait toujours digne de la confiance de son souverain et qu’il serait pour lui, dans toutes les circonstances, ce que la 10e légion avait été pour César. ». Cette citation sonne juste car jusqu’en 1813, les divisions de DAVOUT sont les artisans de la victoire d’Eylau, de Ratisbonne, d’Eckmühl, de Wagram, de Smolensk et de Borodino.

Cette année 2021 sera marqué aussi par le retour des cendres du Général Charles Etienne GUDIN, lieutenant du Maréchal DAVOUT de 1803 à 1812, avec une cérémonie à l’Hôtel des Invalides dans le cadre du bicentenaire de la Mort de Napoléon 1er.

Logo Bicentenary 01 300x300 1

Cet événement a été labellisé par le comité scientifique de la Fédération Européenne des Cités Napoléonienne dans le cadre des commémoration du bicentenaire 2021. Plus d’infos ici.

fr_FR
Retour haut de page