bicentenaire 2021
Copie de Sans titre (89)

vilnius

A la veille de la campagne de Russie, Vilnius était une importante ville frontalière de l'empire russe. Après l'intégration du grand-duché de Lituanie dans l'empire en 1795, elle était devenue le chef-lieu d’une province et un important centre militaire et stratégique russe. La guerre avec la France approchait inexorablement et la Lituanie devrait se transformer inévitablement en champ de bataille entre les deux puissances.

Vilnius, aujourd'hui

Lituanie

544 386

LOCALISATION

habitants

Lieux NapolÉoniens

Copie de Copie de Sans titre - 2020-11-22T152441.622

Le 24 juin 1812, la Grande Armée traversait le Niémen et entrait dans Vilnius, cédée sans combat. Les habitants de la ville accueillirent les soldats de la Grande Armée comme des libérateurs, entamant ce que l'historiographie lituanienne appelle Prancūzmetis, la « période française », qui changea si considérablement le rythme habituel de vie des Lituaniens.

Napoléon passa 19 jours à Vilnius pendant lesquels il s'occupa des affaires militaires et de l’installation du gouvernement du territoire occupé, avant de partir pour la Campagne de Russie, dont la retraite, quelques mois plus tard, touchera fortement Vilnius, où l’on retrouvait encore en 2002 des milliers de corps ensevelis de soldats de la Grande Armée, victimes de l’hiver 1812.

Site de la ville de Vilnius : www.vilnius.lt

visitez la ville

fr_FR
Retour haut de page