bicentenaire 2021
1ère image de la page

moscou

Après la bataille de la Moskova (ou de Borodino), livrée le 7 septembre 1812, l'armée russe se replie en abandonnant la capitale du gouvernement de Moscou. La prise de Moscou par l'armée de Napoléon Ier, le 14 septembre 1812, se fait sans combat mais la ville est ravagée par un grand incendie. Son occupation dure jusqu’au 23 octobre 1812, Napoléon attendant une capitulation russe qui n'arrive pas.

Moscou, aujourd'hui

Russie

12 millions

LOCALISATION

habitants

Lieux NapolÉoniens

2ème image de la page

Ayant pris la capitale russe, Napoléon accorde l’armistice aux Russes en pensant que le tsar Alexandre Ier lui offrira sa capitulation. Cependant, des feux sont lancés par l'armée russe à Moscou, qui ravagent la ville essentiellement construite en bois. Le coup porté est alors fatal pour les Français, privés d’abris et de vivres.

Napoléon dira d’ailleurs dans Le Mémorial de Sainte-Hélène : « J'ai vaincu des armées, mais je n'ai pu vaincre les flammes ». Occupant une ville en ruines, sans avoir reçu la capitulation russe, Napoléon entame ainsi sa longue retraite le 18 octobre. Dans sa marche rétrograde, la Grande Armée sera constamment harcelée par l’ennemi.

Site de la ville de Moscou : www.mos.ru

visitez la ville

fr_FR
Retour haut de page