bicentenaire 2021
Copie de Sans titre (74)

rueil-malmaison

En botaniste avisée, l'Impératrice Joséphine importe deux cents plantes qu'elle avait aimées en Martinique, sa terre natale. Magnolias, pivoines, mimosas, camélias et jasmins font leur apparition en métropole. Sa roseraie, composée de plus de deux cents cinquante espèces, sa serre chaude, font sa fierté. Napoléon viendra se recueillir un an après sa mort en 1814 sur les lieux de tant de souvenirs, avant de partir pour l'exil, à Sainte Hélène.

Rueil-Malmaison, aujourd'hui

France

78 794

LOCALISATION

habitants

Lieux NapolÉoniens

Copie de Copie de Sans titre (92)

Rueil-Malmaison, forte de son patrimoine naturel et de ses riches heures, n'est pas seulement une cité du passé, celle de Richelieu, Bonaparte et Joséphine de Beauharnais ou bien le berceau des peintres impressionnistes. Henri IV y passa, tout comme Louis XIII et son ministre Richelieu, qui y avait son château.

Louis XIV, enfant, vint y fuir la fronde parisienne. Bonaparte et Joséphine y abritèrent leurs amours. Napoléon III offrit à l'Eglise, le plus bel orgue de facture Cavaillé-Coll, à la mémoire de sa mère inhumée dans la ville. Grâce à l'épopée napoléonienne, le site se pare d'un prestige de renommée internationale.

Site de la ville de Rueil-Malmaison : www.villederueil.fr

visitez la ville

fr_FR
Retour haut de page